we sign it - Soutenons le meilleur apprenti de France sans papiers

Soutenons le meilleur apprenti de France sans papiers

Cette pétition s'adresse à François Hollande (Président de la République) , à Claude Bartolone ( Président de l'Assemblée nationale) et à Gérard Larcher (Président du Sénat).

SANS PAPIERS - Armando Curri a un avenir prometteur. A 19 ans, ce jeune homme originaire de Roanne (Loire) a décroché la médaille d'or du meilleur apprenti de France dans la filière bois, rapporte Le Progrès lundi 2 mars. Une récompense prestigieuse qu'il devait venir récupérer au Sénat. Sauf qu'Armando est Albanais et ne possède pas de papiers français 

Première victoire. Continuons la mobilisation. 

Suite à la forte mobilisation citoyenne et des élus notamment les Sénateurs de la Loire Maurice Vincent et Cécile Cukierman  le nouveau Préfet de la Loire, Fabien Sudrya délivré à Armando Curri une autorisation provisoire de séjour. Pour nous cette solution provisoire n'est pas satisfaisante. 

 Nous demandons l'octroi automatique de la nationalité française à Armando Curri

par ce qu'il est sans papier, le jeune homme, arrivé en France il y a trois ans, s’est en effet vu prié de rester chez lui", explique ainsi le quotidien, précisant qu'il ne pourra être accueilli au Sénat et que "sa médaille et son diplôme lui seront transmis par voie postale".

Le Sénat "ne peut accueillir une personne en situation irrégulière.

"Armando Curri est actuellement en situation irrégulière sur le territoire français, confirme au HuffPost une source au Sénat. Il a été récompensé par la société des Meilleurs ouvriers de France (SMOF) d'une médaille d'or dans la catégorie "menuisier, fabricant de menuiserie, mobilier et agencement

Cette même source précise en outre que "le Sénat n'intervient pas dans le choix de la délivrance de cette médaille qui relève exclusivement de la SMOF" mais "ne peut accueillir en son sein une personne en situation irrégulière pour la cérémonie de remise des médailles", même si Armando Curri a déposé un recours contre l'obligation qui lui a été ordonnée de quitter le territoire français.

Interdit de travailler

"Vendredi, Armando a reçu un appel téléphonique de la Société des Meilleurs Ouvriers de France (SMOF) qui lui a dit de ne pas se rendre au Sénat avec les autres apprentis récompensés" selon une source du Senat.

"Le fait qu'un recours ait été déposé par M. Curri auprès du tribunal administratif rend l'éloignement du territoire impossible tant que le tribunal ne s'est pas prononcé mais le requérant n'en reste pas moins en situation irrégulière sur notre territoire pendant la période du recours", souligne encore le Sénat.

Alors mobilisons nous!

 

Signer

Diffusez auprès de votre entourage